Évaluer cet élément
(0 Votes)

Expression directe UNSA FPDans cette nouvelle vidéo d’Expression Directe, Luc FARRÉ, Secrétaire Général de l’UNSA Fonction Publique, appelle à la mobilisation de tous les agents publics le 19 mars 2024 pour l'urgence salariale dans la fonction publique.

 

 

 

Cliquez ici pour lire la vidéo

 

 

 

 

 

 

 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

csa boycottEn soutien au mouvement des officiers de port, les 4 organisations syndicales CGT, CFDT, UNSA et FSU ont demandé le retrait du point 4, concernant la réforme relative aux corps des officiers de port et officiers de port adjoint, de l'ordre du jour du Comité social d'administration ministériel devant se tenir ce jour.

 

L'administration ayant refusé de retirer le point de l'ordre du jour, les 4 organisations syndicales CGT, CFDT, UNSA et FSU ont décidé de ne pas siéger au CSAM.

 

 

20240312 CSAM déclaration intersyndicale

Évaluer cet élément
(0 Votes)

année blancheAppel des organisations syndicales de la fonction publique CFDT, CFE-CGC, CGT, FA, FO, FSU, Solidaires, UNSA à se mobiliser le mardi 19 mars

 

Les organisations syndicales de la fonction publique CFDT, CFE-CGC, CGT, FA, FO, FSU, Solidaires, UNSA constatent et condamnent l’absence de toute perspective de mesures générales d’augmentation des rémunérations dans la fonction publique dans un contexte d’inflation encore soutenue. Il est urgent d’ouvrir sans délai des négociations pour améliorer les carrières et prendre des mesures générales pour les salaires, notamment en revalorisant le point d’indice, dans une situation d’effondrement du niveau des rémunérations des agent·es publics.

 

Pour l’égalité salariale et professionnelle, la journée internationale de lutte pour les droits des femmes le 8 mars sera une étape de mobilisation à laquelle nous apportons tout notre soutien.

Loin de répondre sur la question des rémunérations et des conditions de travail, le président de la République a réaffirmé la mise en perspective d’une loi, qu’il qualifie « d’historique », pour la fonction publique visant selon lui à mieux reconnaître le « mérite ».

 

Quelques semaines plus tard, il ajoute un plan de 10 milliards d’économies pour les ministères et les agent·es qui mettent en œuvre les politiques publiques. Les organisations syndicales dénoncent ces décisions, tant sur le fond que sur la forme. Les agentes et les agents ne sont pas dans l’attente du  « mérite » mais d’une rémunération qui leur permette de vivre dignement de leur travail et qui soit prise en compte pour le calcul de leurs pensions. Elles et ils sont aussi dans l’attente des moyens pour accomplir les missions qui sont les leurs dans de bonnes conditions, y compris dans l’intérêt des usagers·ères.

 

Pour mettre un terme à la spirale de stigmatisation et de dévalorisation de l’ensemble des personnels de la fonction publique et refuser de subir une année blanche en matière salariale, les organisations syndicales décident d’une journée de mobilisation le 19 mars prochain et les appellent à se mobiliser par tous moyens y compris la grève.

 

Bagnolet le 28 février 2024

 

 

Appel grève 19 mars 2024

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Indice UNSA mars 2024L’indice UNSA du moral des salariés de mars vient d’être publié, en légère baisse par rapport à celui de février.

 

Il est de 5,6/10 en mars


À l’occasion de la journée internationale de lutte pour le droit des femmes du 8 mars, l’UNSA a posé des questions aux salarié·es sur l’égalité femme/homme.

 

Presqu’un tiers considère qu’il est plus difficile d’être une femme qu’un homme là où il ou elle travaille.

 

 

Pour voir tous les résultats, cliquez ci-dessous :

 

 

 

Indice UNSA du moral des salariés

 

 

 

 

 

Évaluer cet élément
(6 Votes)

PromotionsLa DRH du MTECT a invité les organisations syndicales à une réunion pour faire un bilan d’étape sur le plan de requalification des ETST et dessinateurs, programmé sur 3 ans entre 2023 et 2025. Elle s’est tenue le 5 mars 2024.

 

 

En préambule, l’UNSA s’est réjouie de la mise en œuvre de ce plan attendu depuis de nombreuses années. Elle a toutefois tenu à souligner que les postes supplémentaires ouverts aux examens professionnels ont peu profité aux agents des corps concernés par le plan comme en témoignent les statistiques :

Sur 28 postes offerts à l’examen professionnel de TSDD en Techniques générales, seulement 5 lauréats sont issus du corps des ETST et 4 du corps des dessinateurs, les autres étant issus des corps d’exploitation ou administratifs.

 

L’UNSA a rappelé à la DRH la nécessité de tenir compte dans la construction des épreuves de la spécificité des populations concernées, qui compte tenu de l’ancienneté des agents et des modalités de promotions exclusivement au choix au sein de leur corps, sont souvent éloignés des démarches des concours et peu familiarisés avec cet exercice.

 

Elle a par ailleurs pointé du doigt le manque de transparence de la hiérarchie sur les dossiers proposés à la liste d’aptitude, les retours des classements des harmonisateurs et des motifs qui ont conduit à ne pas proposer ou promouvoir certains agents.

 

L’administration a ensuite projeté un diaporama pour rappeler les règles du plan de requalification et faire un bilan d’étape :

287 postes ouverts sur 3 ans : 144 au titre de la liste d’aptitude (LA) et 143 au titre des examens professionnels (EP) de TSDD et TSPDD. La répartition 50/50 entre promotions et concours est une exigence de la fonction publique que le ministère n’a pas pu contourner.

 

Réalisé :

 2023 :

  • 26 ETST et 13 dessinateurs promus par LA (par le biais d’une liste additionnelle à la LA initiale de 2023)
  • 5 ETST et 4 dessinateurs lauréats de l’exa pro TSDD
  • 1 ETST lauréats de l’exa pro de TSPDD

                         => Soit 32 ETST et 17 dessinateurs promus

 

 2024 :

  • 40 ETST et 10 dessinateurs promus par LA

 

A venir :

 2024 :

  • 33 postes ouverts à l’exa pro de TSDD (inscription du 25/03/24 au 26/04/24)
  • 17 à l’exa pro de TSPDD (inscription close depuis le 01/03/24)

 

 2025 :

  • 51 postes pour la LA (résultats décembre 2024)
  • 34 postes ouverts à l’exa pro de TSDD et 17 à l’exa pro de TSPDD (résultats fin 2025)

 

Agents non promus à ce jour :

  • 67 ETST
  • 96 dessinateurs

 

Un ETST et 6 dessinateurs devraient partir à la retraite en 2024.

 

Avec 51 postes, la dernière liste d’aptitude du plan ne permettra pas de promouvoir l’ensemble des agents qui n’ont pas encore été promus. La DRH a engagé un dialogue avec les employeurs (Cerema et UGE notamment pour les ETST) afin qu’ils mettent en place un accompagnement spécifique auprès des agents concernés dans la préparation aux concours et facilitent leur participation aux épreuves.

 

L’administration assure que son objectif est bien de permettre à un maximum d’agents concernés par le plan d’intégrer le corps des TSDD. Les agents qui ne seraient pas promus à l’issue du plan intégreront le corps des adjoints techniques des administrations de l’Etat au 1er janvier 2026, corps qui comptent actuellement environ 300 agents.

 

Reclassement des agents promus au titre de 2023 (LA + EP) et 2024 (LA) :

 

La DRH du MTEC indique que les arrêtés de reclassement ont tous été pris et transmis aux services pour notification aux agents et prise en compte sur le salaire. L’UNSA a demandé confirmation à l’administration de l’effet rétroactif de la promotion sur l’IFSE notamment pour les agents promus au titre de la liste additionnelle de 2023.

 

L’administration a confirmé l’inscription à l’agenda social 2023-2026 de nouveaux plans de requalification de C en B et de B en A.

 

 

Page 10 sur 182